Mon éphémère ritournelle

Le bonheur ne dure qu’un temps
telles les fleurs de printemps
quant à mes vingt ans
ils sont passés depuis longtemps !

Et si en ce monde rien ne dure
il y a une chose dont je suis sûre :
l’amour est universel
l’amour est intemporel.

Le bonheur ne dure qu’un temps
telles les fleurs de printemps
quant à mes vingt ans
ils sont passés depuis longtemps !

Notre vie n’est qu’un petit moment
plus éphémère qu’un monument
alors quand la camarde on entend
l’on regrette soudain ce monde d’antan,
incompréhensible étonnement,
puéril mécontentement.

Le bonheur ne dure qu’un temps
telles les fleurs de printemps
quant à mes vingt ans
ils sont passés depuis longtemps !

La création se renouvelle
en une éternelle ritournelle,
nous en sommes une parcelle.
Or donc délectons-nous d’icelle :
un oiseau qui vole, un agneau qui bêle
ainsi rendent notre vie plus belle
car rien en ce monde ne dure
excepté celui qui perdure :

l’amour universel
le seul éternel !

24/01/2024

2 réflexions sur “Mon éphémère ritournelle”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Le Livre et la Plume

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Retour en haut