Charles le Hardi devient Le Téméraire — L’atelier peinture de Christine

»- J’en ai assez de guerroyer contre ce fieffé Louis XI, trop expert en finasseries, ruses, tromperies et manigances. Que ne l’ai-je fait mourir de male mort quand je l’ai tenu à ma merci !-. Le duc de Bourgogne, Charles le Hardi, arpentait nerveusement la salle d’armes de son palais de Dijon, devant son confident […]

Charles le Hardi devient Le Téméraire — L’atelier peinture de Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
Pinterest
Pinterest
fb-share-icon
LinkedIn
LinkedIn
Share
WhatsApp
FbMessenger
Mastodon

En savoir plus sur Le Livre et la Plume

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading