Madame Veuve Marinette Philippot — L’atelier peinture de Christine


”-. En 1896 ou 97, tu dois te rappeler la date exacte, notre beau-frère, le baron Philippot, mourut. Ta sœur Marinette, en s’éveillant le matin, lui parla et il ne répondit pas. Elle ouvrit les volets, vit les yeux revulsés du vieillard, sa mâchoire inférieure décrochée, et ne comprit pas tout de suite qu’elle avait […]

Madame Veuve Marinette Philippot — L’atelier peinture de Christine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s