Telle est ma nature – 2



Je suis le vent
Éole on me nomme
de la vie je suis le souffle
et pourtant l’on me craint
car de la mort je suis la main.
Créatures éphémères que la peur égare
le feu je crée avec vos cigares
il me suit ou me précède
et vous détruit, je le concède.
Mais ainsi va la Vie
que ni vous ni vos envies
ne fera dévier de sa route
par vos armées en déroute
ainsi le chaos naitra
puis, comme toujours, Elle réapparaitra …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s