Un rien c’est tout



Je suis la brise du matin
entrant par ta fenêtre
te caresser la main
Je suis le rayon de soleil
qui par le même chemin
vient frôler tes paupières
Je suis le coq qui du jour
annonce l’arrivée
Je suis la senteur sauvage
La fougère après l’ondée
L’humus empli de promesses
Je suis moi
Je suis toi
Je suis nous
Je suis eux
Je suis le vivant
Je suis le disparu
Je suis pluriel au singulier
Et un bien singulier pluriel !
Bref je suis la Vie
Que le Temps oublie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s