Le philtre d’amour — L’atelier peinture de Christine


»-. Sûrement, Tristan était aussi impatient qu’elle de la rejoindre. Elle expliquait son retard par des détours imprévisibles qui lui étaient imposés, des obstacles à surmonter, des dangers qu’il devait affronter et vaincre. Pour trouver enfin le bonheur ineffable de leur union. Alors, ce serait terrible, ce serait exactement comme dans le roman, ce qu’exprimait […]

Le philtre d’amour — L’atelier peinture de Christine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s