Fantasia — L’atelier peinture de Christine


»- Selon la condition, le rang ou la fortune du cavalier, les chevaux sont recouverts de spendides caparaçons de draps soutachés d’or ou d’argent, et, pour les plus modestes, de simples lainages de couleur. Ces couvertures protègent le cheval à la façon d’une armure et confèrent à l’ensemble cavalier-monture une silhouette guère différente de celle […]

Fantasia — L’atelier peinture de Christine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s