Du  »Fléau de Dieu », Venise naquit — L’atelier peinture de Christine


»-. Le soir s’étendait sur la calme lagune. Les derniers rayons du soleil caressaient sa surface somnolente. Ce grand lac, creusé par les eaux des fleuves et des torrents, en bordure de l’ Adriatique, se riait des marées et des vagues, étant séparé de la mer par une longue bande de terre basse traversée par […]

Du  »Fléau de Dieu », Venise naquit — L’atelier peinture de Christine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s