Coquetteries vénitiennes — L’atelier peinture de Christine


-. Les Vénitiennes sont toutes grandes, mais elles paraissent embarrassées dans leur démarche. L’explication de cette gêne nous est donnée lorsque nous apercevons leurs petits pieds emprisonnés dans des souliers de brocart ornés de pierreries, avec des talons de plus de dix centimètres. Voilà pourquoi elles doivent s’appuyer en marchant sur l’épaule de leur suivante. […]

Coquetteries vénitiennes — L’atelier peinture de Christine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s