Le bal des porcs Arpad Soltesz — La viduité


La fabrique de la saloperie étatique slovaque, les mécanismes de la manipulation, de l’extorsion et surtout de la domination. Dans un roman souvent complexe, toujours avec l’humour qu’il faut à l’indignation et le sens du rythme indispensable à la dénonciation, Le bal des porcs propose une explication des crasses qui ont conduit à l’assasinat de Jan Kursak, un journaliste, et de sa compagne. Sans occulter noirceur et bêtise, Arpad Soltesz livre un visage d’une cruelle exactitude de la Slovaquie.

Le bal des porcs Arpad Soltesz — La viduité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s