Premiers de guerre — L’atelier peinture de Christine


»-. La guerre commença contre un ennemi qu’on voyait se mouvoir en face de soi. Il creusait des tranchées. Se préparait sous les yeux de l’adversaire. On tuait en mettant un visage sur celui qu’on allait rayer de l’effectif des vivants.Il en était ainsi depuis toujours. C’était humain. La guerre à l’ancienne avait encore son […]

Premiers de guerre — L’atelier peinture de Christine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s