‘ Sacrifices ‘ de Pierre LEMAITRE


Pourquoi lire ce livre ?

COMMENT EN FINIR AVEC SON PASSÉ

En résumé :

« Un événement est considéré comme décisif lorsqu’il désaxe complètement votre vie (…).
Par exemple, trois décharges de fusil à pompe sur la femme que vous aimez. »
Ainsi commence ce roman.
Le commandant Camille Verhoeven, au mépris de toutes les règles, se fait attribuer une affaire de braquage pour l’unique raison que le seul témoin en est sa compagne (ce que personne ne sait) blessée, battue et laissée pour morte, admise à l’hôpital en très mauvais état. Il est le seul à penser que quelque chose cloche dans cette histoire, son instinct lui souffle que c’est plus sournois, plus personnel aussi.

Mon avis :

J’aime son héros qui s’essaie à la résilience comme M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir ! Rien de bien gai pourtant dans ce roman policier.

L’on assiste ainsi aux manoeuvres au sein de la direction de la police criminelle soumise elle-même à la pression du politique au fur et à mesure que la presse s’intéresse à l’enquête. Heureusement, l’esprit de corps fonctionne d’autant plus que Camille, torturé au delà du supportable, est aimé ou, à tout le moins, reconnu et respecté.
Là il se met volontairement en dehors des clous inquiétant ses amis et pour la plus grande joie du seul personnage s’exprimant à la première personne… Le tueur !

Et en effet, on dirait un roman écrit à quatre mains, dont seul l’un des auteurs assumerait son choix…

Pour autant, je vous garantis que ce ‘ JE’ – jeu – là non seulement m’a fait peur en tant que tel mais encore m’a fait craindre le pire pour notre Camille.

Eh oui, Camille fait partie de la famille, un parent taciturne, certes, mais si attachant, si intègre et tellement humain dans sa souffrance qu’on lui pardonne beaucoup même si on hésiterait un peu à l’inviter à une fête tant à cause de sa morosité qui pourrait plomber l’ambiance que pour éviter de lui jeter notre bonheur à la figure ! Bref (comme Pépin mais sans le palais !) vous voyez le genre…
Et des pépins, il va en avoir ! De mauvaises surprises en angoisse, la peur au ventre, on suit cette affaire puisqu’on est intimement concerné.

Je vous le dis tout de suite : j’ai été victime (mais si) d’une double manipulation !
Oui messieurs-dames, je maintiens cette grave accusation !

Tout d’abord il y a cet imbroglio glaçant, cette écriture nerveuse, tout pour nous attirer et nous garder, gorge serrée avec cette question lancinante : mais c’est quoi ce binz ? !
Chaque avancée, chaque réponse renvoie à une question plus sombre, ce n’est plus une enquête normale, c’est un labyrinthe tordu, voir tortueux, et malgré quelques indices distillés façon venin, je suis restée tout du long dans le noir complet, avançant à tâtons…
A chaque fois Camille et moi allons là où l’assassin nous veut, aux moments qu’il a soigneusement choisis…

Et puis il y a Pierre Lemaitre : je n’ai été qu’une marionnette qu’il a trimballée, ou plutôt secouée en tout sens ! Bien sûr qu’un auteur nous prend par la main, c’est ce qu’on aime et c’est son talent.
Mais là, c’est du grand art, de la maestria, l’Everest du genre ! Il fait partie de mon podium des quelques auteurs français maîtres du suspense.

Et vous savez-quoi ? : j’ai adoré !

Je ne vous dévoile pas la fin, mais, surtout, abandonnez-vous totalement, n’allez pas ‘z’yeuter’ les dernières pages avant l’heure, vous y perdriez trop !

Dernier volet de la trilogie avec Camille Verhoeven, ce livre peut néanmoins être lu sans avoir connaissance des deux premiers que vous aurez sûrement envie de lire aussitôt celui-ci terminé : Travail soigné suivi de Alex.

5 réflexions sur « ‘ Sacrifices ‘ de Pierre LEMAITRE »

      1. Bonsoir Aliana, Et merci pour votre commentaire sur ma page d’accueil. En ce qui concerne « la mesure nécessaire », chacun a son ressenti et son avis sur ses propres lectures, et il est intéressant d’avoir différents avis sur un même livre… Bonne soirée 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Certes et c’est heureux… Je me fais des nœuds au cerveau 😂 et, comme si cela ne suffisait pas, voilà que je pense à la place des autres !!! Merci de m’avoir recadrée : j’aurai moins de migraine ! C’est mon mari qui va être content 😅 ( je plaisante beaucoup…)

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s